Spanish week 2

Voilà la suite du récit de cette semaine Espagnole. Les mercredi/jeudi seront dédiés au repérage pour l’Open de Lucio qui aura lieu fin Octobre. Nous prenons donc la direction d’Orellana la Vieja, un spot bien connu en Extremadura pour ses camps de pêche Français. Pour autant, aucun de nous n’a jamais pêché le lac, nous nous appuierons donc sur les connaissances d’un guide, Stéphane Quinton, un Français installé là-bas depuis des années (un super type, si vous voulez passer du temps en Extremadure à la recherche des brocs, sandres ou encore bass, n’hésitez pas: 00 34 615 525 116  www.extremaduraprofishing.com ). En ce premier jour il nous faudra surtout affronter la météo, une température fraîche, un vent de fou et des trombes d’eau toute la journée! N’ayant toujours pas mon haut Musto je serai traversé au bout de 10min! La matinée est consacrée au repérage rapide (poits GPS, sondage, explications de Stéphane). Après un casse-croûte sommaire à terre nous décidons de pêcher un peu, premier arrêt sur une pointe, premier lancer, et premier brochet d’Orellana pour moi. Je suis imité rapidement par Gaël et Mick, un partout, on va s’arrêter là et passer le restant de l’aprèm à essayer d’échapper aux éléments sans rien prendre. La journée se conclut par une soirée mémorable dans une cantine du centre! Le lendemain sera plus prolifique malgré une pêche assez dure dans l’ensemble…

Le proto de Pulse en 18 toujours aussi performant

On passe surtout du temps à essayer de comprendre comment sont foutus les spots…

IMG_4449

Ma grosse interrogation est de savoir comment conserver au viver une journée entière des brochets dans le vivier…Je ne suis pas fan de la formule, à fortiori quand ils sont pris profonds. Mes tentatives de « dégonflage » sont hésitantes…

Logiquement ça doit se dégonfler comme un matelas pneumatique...

Une douzaine de poissons montent à bord, suffisament pour engranger de précieuses infos sur la pêche qui au final est assez technique. Le jeudi aprèm il est temps de rentrer à la base au lac de Cijara, le vendredi matin étant consacré à la préparation du matos. Le bateau est chargé avec le matos dont j’ai eu besoin aux Settons plus tout mon matériel bass et brochet, un beau bordel…

IMG_4462

Puis le soir venu nous rejoignons les bords du lac pour la cérémonie d’ouverture. Feux d’artifice et son et lumière, Soner a fait les choses en grand!

IMG_4473

La mise à l’eau, à l’instar du départ, se fait par vagues. Nous mettons à l’eau avant que le jour ne se lève. 120 bassboats sont rapidement alignés sur les pentes douces du lac de Cijara…

IMG_0447

IMG_0466

Les bateaux partent toutes les 20sec, nous nous élançons à notre tour…

12017642_877839258935867_5986072643773905912_o

Nous avons 10h pour faire mieux que les autres!

IMG_4487

Nous choisisssons une pointe, le temps de faire un passage en power, de boucler pour la passer doucement en grattant que j’apprends que les frangins ont déjà un quota solide! Notre option n’est pas bonne, nous les rejoignons dans une grande baie. Je rate la première touche mais la deuxième est dedans, notre premier poisson fait 55cm! Malheureusement les 4 poissons suivant seront des barbeaux qui, même s’ils sont plaisants à prendre, ne sont quand même pas les cibles du jour…

IMG_4496

Gaël n’est pas en reste, nous faisons rapidement un quota de poissons moyens (42-43) qu’il va falloir améliorer. Nous changeons de spot et je rajoute en power 2 bass de plus de 50, de quoi rentrer plus sereins. Malheureusement je décroche un 47-48 qui nous aurait porté à près de 9kg mais avec 8k300 nous pouvons être satisfaits de notre 11ème place.

IMG_4503

Le lendemain il « suffit » de récidiver. Nous aurons un commissaire à bord (les 15 premiers du premier jour ont un commissaire pour écarter tout soupçon de triche)…

12029610_877839252269201_70495264523044174_o

Même zone, mais cette fois le fourrage a disparu et les chasses sont sporadiques. Gaël fait d’entrée un poisson de 47/48 puis c’est la traversée du désert. Il rentrera un poisson maillé au jerk après maints changements de spots puis ce sera à mon tour d’ajouter deux poissons de 43 environ. Une maigre pesée puisque nous n’avons même pas le quota…

IMG_0473

La pêche a été beaucoup plus dure et nous ne rétrogradons qu’à la 17ème place. Les frangins sont juste derrière, Mick & Sylv qui avaient eux aussi bien démarrés sont capots. C’est assez frustrant car on tenait la pêche le premier jour, il s’en est fallu de peu! La pesée est rodée, un grand soin est apporté aux poissons…

12043143_876792842373842_4589392380260251226_n

12045620_876591519060641_9096732954021910639_o

Nous sommes satisfaits du résultat d’ensemble néanmoins. J’ai pris beaucoup de plaisir à repêcher en mode « compèt » avec Gaël, on a passé des purs moments. La route du retour est avalée sans problème, une vingtaine d’heures de route plus tard je suis à la maison avec une seule idée en tête, y retourner!!! Hasta pronto et encore un immense bravo à José Pastor pour cette superbe organisation.

Facebook Comments
Catégories : Compétition