Début de saison !

Bonjour à vous !

Comme vous avez pu le constater depuis quelques mois maintenant nous sommes revenus à un format de blog nominatif.

Je retrouve donc mes habitudes et tâcherais d’écrire plus régulièrement .Voilà donc les différentes sorties et un petit récapitulatif du début de saison qui fut assez délicat mais avec toutefois de belles surprises.

Ce début de saison montre encore une fois que la médiatisation d’un site attire les convoitises comme la recherche du  saint Grall. De plus en plus de pêcheurs arpentent le lac, accentuant inéluctablement la pression de pêche.

Cette année j’aurais eu, comme bon nombres de pêcheurs,  la mauvaise expérience de voir un pêcheur pro (toujours le même) tendre des filets au ras d’une zone interdite et ramasser un nombre impressionnant de brochets de toutes tailles. Je ne ferai pas de polémique à ce sujet  et ne mélange pas tous les « pro » dans le même filet ^^  car pour connaître beaucoup d’entre eux, je peux vous dire qu’ils ne sont pas tous comme cette personne… Il ont compris l’intérêt de préserver le biotope et d’avoir une gestion cohérente de la pêche (d’ailleurs je ferai un post particulier pour démystifier cette profession) . Nous avons la désagréable surprise cette année (ce n’est qu’une impression ) de voir beaucoup plus de bateaux pêcher aux écarteurs (traine avec une dizaine de leurres répartis sur une cinquantaine de mètres dans le sciage du bateau)

Ils ne sont que des pêcheurs amateurs mais comment rester impassible lorsqu’on entend dire que l’un d’eux rend un carnet de pêche où l’on trouve plus de cents brochets métrés pris à l’année sans compter un nombre impressionnant de poissons entre 60 et 90 cm. Que font-ils de ces poissons ? Quel est l’intérêt ? Pourquoi ne pas instaurer des quotas inférieurs ? , ou limiter le nombres de lignes … Des pêcheurs aux leurres ont posé la question aux  AAPPMA, et leur réponse à été que nous ne sommes pas capables d’en attraper autant aux leurres,  que la jalousie les faisait  parler  !!! Mon avis personnel (même si j’essaye de respecter tout le monde) est que cette méthode de pêche devrait tout simplement être interdite sur un lac comme le Bourget, elle n’engendre qu’un pillage méthodique et rémanent. Je citerais en exemple l’AAPPMA d’Annecy qui a tout bonnement  interdit cette technique, comprenant rapidement qu’elle était dévastatrice sur le court terme.

Malgré tout, nous avons eu des très beaux moments de joie,  ceux qui sont restés fermes au ferrage auront le droit de poser avec leur trophée.

 

La saison avance tranquillement, les conditions climatiques assez particulières alternent entre grand soleil et pluie abondante, modifiant les températures et ainsi le comportement des poissons.

Parfois une touche suffit pour trouver une pépite

 

Et partager de vrais bons moments …

surtout lorsque les visites des copains sont rares

 

Malheureusement je serais coupé dans mon élan puisque je subirais un gros accident de la route qui va me clouer au tapis pendant presque trois mois…

Les aléas de la vie mais heureusement je suis de retour avec bientôt de nouvelles aventures!

Mais ça , c’est une autre histoire!

 

Facebook Comments
Catégories : Compte rendus pêche, Divers