ouverture de la truite

L’ouverture de la truite est une date importante. Quand j’étais gamin, elle était synonyme de nuits blanches et de longues préparations. Je rêvais, de truites plus grosses les une que les autres. Rassurez vous, sur les rivières que je fréquente, une 45 est déjà un poisson exceptionnel qui avait de quoi hanter mes nuits à l’époque. Ce mélange d’impatience et d’incertitude et bien difficile à comprendre pour des gens qui ne sont pas passionnés. Il faut bien reconnaître que le fait de se retrouver au bord des rivières lors de cette journée a toujours une saveur particulière. Comme la première dérive de cette journée, et encore plus pour la première touche et la première truite. Bref cette journée c’est un peu la journée des premières…on renait. Au fil des saison « mon ouverture » a évolué. Les premières se faisaient avec mon père. Par la suite, les mobylettes nous ont permis avec Sylvain de nous émanciper et d’élargir nos champs d’investigation. Ensuite, nous avons eu les voitures et d’autre potes sont venus se joindre à moi pour ce week-end si particulier. Depuis un peu moins de 20ans maintenant, notre groupe se retrouve pour cette occasion. Cette année encore nous étions 12, dont certains pratiquant la truite uniquement pour cette occasion. Ce week-end qui auparavant devait absolument me « livrer » un maximum de poissons pour rassasier cette absence de pratique liée à la fermeture a laissé place à un week-end d’échange et de convivialité. Rassurez vous des poissons, il y en a toujours. Je pense d’ailleurs que l’assurance obtenue grâce à une maîtrise (toute relative je l’accorde) de la technique nous permet de prendre d’avantage de plaisir en regardant l’autre prendre un poisson que l’on vient de lui indiquer. J’aime ces « balades » pendant lesquelles on prend le temps de faire découvrir « sa » rivières aux amis. Cette année n’a pas dérogé à la règle, les nuits étaient courtes, mais pour des raisons différentes de celles de mon enfance et les journées pleines de convivialité. Les petits groupes se constituent en fonction des techniques, des heures de lever, des affinités…ce qui explique en partie que je ne possède pas des photos de l’intégralité de la troupe.

Je vous en livre tout de même quelques-unes pour le plaisir des yeux.

les premiers lancers de JP…

DSC_0259

les petites merveilles

DSC_0263

DSC_0267L’ami Tanguy avec une jolie truite. La classe mec car elles étaient pas si facile. Plombée lourde, groupée et basse de rigueur!

DSC_0270

DSC_0275

DSC_0278Mike pensait tenir « la grosse » de l’ouverture…

DSC_0291une petite modification de la plombée et c’est mieux. Cette fois c’est une vraie truite!

DSC_0293Mise en place d’un filet! On pourrai penser que peu de truites vont en réchapper mais en réalité beaucoup s’en sortent sans même une piqure de rappel…

DSC_0282

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Avec les faibles débits, les poissons des secteurs courants étaient plus maigres que ceux des plats.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

DSC_0295Encore une belle ouverture avec des poissons assez tatillons mais magnifiques. J’ai eu beaucoup de plaisir à rencontrer d’autres groupes avec la même philosophie que la notre. L’image de la pêche de la truite évolue vers une pêche plus ludique et conviviale. Pour ce qui est de mes acolytes, le compte bien les retrouver l’année prochaine.

Sur ce, je vous dis à bientôt au bord de l’eau.

Facebook Comments
Catégories : Compte rendus pêche