le cadeau de noël

Ce n’est jamais évident de faire un cadeau à des pêcheurs qui ont déjà tout ce qu’il faut, en particulier quand ces personnes vous sont chères. Depuis 3 ans maintenant, pendant la période des fêtes mon frère, Sylvain et moi même, nous retrouvons sur un plan d’eau privé pour en découdre avec les jolis brochets et les grosses perches qui le hantent. C’est le cadeau le plus approprié que je nous ai trouvé en souvenir des toutes ces heures passées ensemble au bord de l’eau et de tous les bons moments que nous avons vécu depuis notre enfance. Cette trêve entre deux fêtes est, je pense parler pour nous trois, notre fête rien qu’à nous. Nous l’attendons avec la même impatience que les gamins surveillent le pied du sapin. Cette année, j’arriverai tout juste à l’heure au rendez vous en raison d’une route très glissante. Mes acolytes eux, en revanche, étaient largement en avance! Nous arrivons sur le plan d’eau et nos yeux ne peuvent s’empêcher de scruter ce plan d’eau magnifique niché en pleine forêt, lors de notre passage sur la digue.  En même temps, il fallait bien une forêt pour cacher un plan d’eau de 40 hectares. Un sapin ça faisait un peu chiche!

C’est un froid très sec qui nous accueil. La glace a commencé à prendre sur l’ensemble des bordures. Nous ne sommes pas vraiment pressés, convaincus que c’est aux heures les plus chaudes que la situation devrait tourner en notre faveur. Le temps pour moi de dégager la glace dans le fond de la barque et déjà Sylvain en profite pour faire un premier poisson sur son premier lancer…Nous avons tous connu ce phénomène pour ne pas crier victoire trop vite. Un poisson et ensuite plus rien! Néanmoins le rythme du départ s’accélère.

20161229_091855

Je prend un autre poisson dès nos première dérives, un brochet similaire à celui de Sylvain d’environ 60. Pas de photo de ce dernier non plus, nous avons décidé d’embêter uniquement les plus gros avec nos photos. C’est un peu égoïste car vous n’aurez pas les photos mais c’est beaucoup mieux pour nos partenaires…

L’heure qui suit est bien calme après ce départ en fanfare. Sam nous fait un petit poisson au Flat Shad et manque une touche. C’est avec un Giant Ripple en 16 que je débloque la situation avec une récupération lente et continue sur les pourtours de la partie la plus profonde du plan d’eau. Trois poissons se laissent séduire dont un joli.

20161229_102224

La zone préférentielle des poissons se dessine dans notre tête ainsi que le leurres qui déclenchent les touches. Les shads sont fortement plébiscités en particulier les vibrations assez rapides. Il fait pas bon être un Ripple…  Les touches se multiplient et les poissons viennent nous rendre visite plus régulièrement. Bien entendu, chaque action manquée, chaque décroché, casse au lancer, suivit au bateau, donne l’occasion à deux des trois pêcheurs de « repeindre » gentiment l’infortuné. Rien de méchant bien entendu car à ce jeux la roue tourne.

20161229_105052

20161229_163709

Alors que les poissons semblent au top de l’activité, je troque mon leurre souple pour un Mc Hybrid de 20cm. Le leurre nage 50 cm sous la surface. Au second lancer, un gros broc monte au dernier moment au bateau, suit lentement et prend délicatement mon leurre. Sylvain a également suivit la scène. Je laisse le poisson tourner, il n’est pas pressé et la scène semble durer longtemps avant qu’il n’ait vraiment tourné et que mon ferrage mette fin à cette quiétude.

20161229_105538

20161229_105608

quelques brochets correctes plus tard Sam nous fait la première perche sur un Ripple en 13cm. Il voulait sa belle perche et la voilà.

20161229_125949

Nous passons un moment à les chercher spécifiquement mais ce n’est vraiment pas la pêche du jour. Sylvain en rentre une jolie et j’en décroche une autre.

20161229_143918

20161229_144027Nous reprenons rapidement nos ensembles broc. Les touches se font moins nombreuses mais nous trouvons tout de même des poissons actifs. L’un d’en eux se permet de m’offrir une touche magnifique que je vais ferrer dans le vide pour ensuite faire le même coup à Sylvain une heure plus tard. La peinture, c’est toujours mieux avec deux couches…

Je termine la série avec un coffrage de Giant Prerigged 16cm brochets, un brochet au reflets dorés.

20161229_154326

Nous terminons avant la nuit avec un sentiment de plénitude qui caractérise ce type de journée et en parlant déjà de la prochaine fois. D’ailleurs il se pourrait bien qu’en 2017 Noël tombe aussi en été…

Un grand merci à mes deux compères pour la journée pour, tout ce qu’il y a eu et tout ce qui reste à venir…

Sur ce, je vous dis à bientôt au bord de l’eau.

Facebook Comments
Catégories : Compte rendus pêche