Pays bas, nous voilà!

Une petite sorite qui commence à dater un petit peu mais qui a eu le mérite de me permettre de passer la saison de fermeture sans être trop touché par l’anxiété et les tremblements dus à un état de manque…

J’avais contacté Nico pour savoir s’il était capable de supporter deux Normands à la fois sur son bateau. C’est ainsi que JF est passé me chercher à la maison dans le but de rejoindre Nico pour en découdre avec les sandres des hollandais.

Une fois sur place Nico nous annonce qu’il n’ a pas pêché le secteur depuis longtemps et que les nouvelles ne sont pas réjouissantes car les professionnels tapent fort dans le stock. Le premier de nos post confirme la tendance. A chaque fois que nous l’avons pratiqué les années précédentes il y avait beaucoup de poissons. Cette fois l’écho est presque vide et nous allons seulement prendre deux touches. Nico fait un sandre correct sur son Ripple tandis que JF perd un poisson simultanément au Minnow Gulp!

Pendant que nous pêchons cette sortie de canal, les pro travaillent juste à côté.

Nous changeons de secteur. Et Jf ouvre le bal en verticale en rentrant deux poissons coup sur coup et en prenant des touches en plus.

Il a trouvé une association leurre/tête plombée qui plait. Un Cutt Shad 4″ blanc sur une Deep jig fluo. De mon côté, je me suis entêté a utiliser des Finness depuis le début de la pêche sans trouver la moindre touche! Pas de soucis, j’ai des proto de Cutt Shad mais en 5″, c’est l’occasion de les essayer. Le leurre touche à peine le fond qu’il se fait rattraper par la patrouille.

Nous allons ainsi prendre pas mal de poissons moyens et au travers quelques corrects.

tout cela dans la bonne humeur

Nous allons pas mal pratiqué en oblique, et pendant un moment les touches sont de plus en plus difficiles à ferrer, je passe alors en 10gr avec un Slim Shad blanc pour favoriser l’aspiration. Le résultat est instantané.

la marrée a changé, à part un gros poisson décroché pour Nico, les touches se font de plus en plus rares et les prises sont de plus en plus petites.

Nous partons vers d’autres posts, mais à part quelques touches de temps en temps, les poissons font vraiment les timides. Je parviens a obtenir quelques touches quand plus rien ne marche avec un Minnow Gulp 10cm à l’aplomb du bateau sans le bouger.

Ainsi se termine cette première journée. Un jolie pêche tout de même, mais avec cette amertume de constater une fois de plus que l’impact de l’homme sur un milieu est bien réelle. C’est encore un petit paradis qui se meurt! Finit les grosses pêche de sandre, bientôt cet endroit sera déserté des pêcheurs amateurs c’est certain. Le parking à remorque était vide alors que les autres fois, il y avait au moins 30 remorques…Comme quoi, les Français ne sont pas les seuls à sous estimer l’impact économique de la pêche de loisir.

En attendant pour le lendemain, JF nous amorce un coup au BN :

 

Sur ce, je vous dis à bientôt au bord de l’eau.

Facebook Comments
Catégories : Compte rendus pêche