truite de mer : mode d’emploi

Vous êtes de plus en plus nombreux à me demander des astuces pour les truites de mer en nymphe. Cette technique, depuis deux ans, occupe une grosse partie de mon temps libre. La quantité de détails qu’il me reste à découvrir est telle que j’en rêve la nuit. La connaissance des posts et des habitudes des poissons sont  sans conteste les deux facteurs principaux de la réussite.

Quand Alain Morizot, réalisateur, m’a contacté et soumis un projet de film dans lequel il était question de la recherche de ces grands salmonidés à la mouche, j’ai pas mal hésité avant de me lancer dans l’aventure.

En effet, je pense être de ceux qui partage pas mal de chose. Par l’intermédiaire de ce blog, mais aussi dans la presse et au bord de l’eau. J »ai plaisir à vous donner des clefs qui permettent bien souvent de gagner du temps et de prendre des poissons relativement facilement.

Cependant, certains individus passent leur temps à rechercher les endroits ou sont réalisées les photos, pour se rendre sur lieu même de la capture. Pour exemple, il y a une semaine de cela, alors que je décide de faire prendre une truite de mer à un ami, je trouve plus d’une dizaine de pêcheur sur un des secteur ou j’ai réalisé des photos (le même ou l’année passée nous étions deux!) et que ces derniers pêchent tous en nymphe! Je suis un peu désolé, pour ne pas dire écœuré!

Car oui, la rivière appartient à tous. Oui, je peux aller ailleurs sur les 40km de parcours restants. Mais dois-je mettre toutes les heures passées à comprendre un secteur de côté et recommencer plus loin? Avec le risque que le même phénomène se reproduise par la suite. Où, tout simplement, dois-je aller plus loin et ne plus faire de photos?

Pour l’image : les chefs de cuisine nous livrent des recettes. Est-ce pour cela que nous allons cueillir les légumes dans leur jardin?

Comme je le dis souvent, et c’est encore plus vrai pour les poissons migrateurs, il y a des poissons partout. La pratique des truites de mer en nymphe est réellement passionnante. Si toutefois l’aventure vous tente, servez vous de ce blog pour vous équiper et améliorer votre technique. Pour le reste, je vous encourage à rechercher des secteurs par vous même. Dans le cas contraire, le contenu et le type de photos des articles changera inévitablement.

Pour en revenir au début de cet article, j’ai hésité un moment avant d’accepter. Je pense, cependant, que ce petit film sera un bon moyen pour ceux qui souhaitent se lancer dans l’aventure de la faire avec un maximum de chances. C’est une sorte de test, l’avenir me dira si j’ai eu raison.

Une série de poissons est venu nous rendre visite, mais je vous laisse découvrir cela dans le film qui sortira en fin d’année. Je vous tiendrai informé de la date de diffusion.

Deux petites sorties hors caméra m’ont apporté pas mal de poissons malgré une taille moyenne  assez faible.

Ce dernier poisson a été pris en nymphe au fil en bordure d’une grosse veine d’eau et m’a livré un combat de folie.

Sur ce, je vous dis à bientôt au bord de l’eau.

Facebook Comments
Catégories : Divers